✦ BABELICA ✦ ☘︎ 20-21 SEPTEMBER 2024 ⚑ INTERNATIONAL ONLINE BOOK FAIR OF INDEPENDENT PUBLISHING ✦ BABELICA ✦ ☘︎ 20-21 DE SEPTIEMBRE DE 2024 ⚑ FERIA INTERNACIONAL Y EN LÍNEA DE LA EDICIÓN INDEPENDIENTE ✦ BABELICA ✦ ☘︎ 20-21 SEPTEMBRE 2024 ⚑ SALON INTERNATIONAL DE L’ÉDITION INDÉPENDANTE EN LIGNE

Literature

Laurène Marx , 

Mag Lévêque (cover) ill.

Je vis dans une maison qui n’existe pas

I live in a house which doesn’t exist

Je vis dans une maison qui n'existe pas est un écho de la dissociation, un texte à trous comme peuvent l'être nos états mentaux. Qui décide de la folie des marginaux·ales ? Des monstres ? Dans une pièce peuplée de figures symboliques, Laurène Marx décrit ce que cela fait d'appartenir à d'autres avant de s'appartenir. C'est aussi l'histoire d'une enfance violentée sur laquelle il manque les mots. Dans ce monologue, l'autrice porte la terreur et la solitude autant que l'élan de vivre et de se créer un espace où l'altérité est possible. Ce texte dit enfin la lutte contre l'enfermement dans une maladie, dans un genre ou dans un lieu, remplacé par une échappée qui contrecarre les dynamiques d'oppression et d'assignation.

Née en 1987, Laurène Marx est une femme trans non-binaire dont l’œuvre tourne autour des thèmes du genre, de la normativité, du rapport à la réalité, de la neuroatypie et de l’anticapitalisme. Elle a publié Pour un temps sois peu et Borderline love avant Je vis dans une maison qui n'existe pas.

I live in a house which doesn’t exist is echo of dissociation, a gap-fill text as our mental states can be. Who decide of the madness of non-conformists? Of monsters? In a play full of symbolique figures, Laurène Marx describes what how it feels to belong to others before to ourselves. It’s also the story of a assaulted childhood on which words miss. Is this monologue, the author carries the terror and the solitude as mush as the impulse to live and to create a space in which the otherness is possible. This text says at last the struggle again imprisonnement in a disease, in a gender or in a place, replaced by a getaway which thwarts the oppression and assignation’s dynamics.

Born in 1987, Laurène Marx is a non-binary transwoman whose the work is about gender, normativity, link to reality, neuroatypie and anticapitalism. She published Pour un temps sois peu and Borderline love before I live in a house which doesn’t exist.

Made with ❤ by PCFH Studio & Thibault Daumain